IMG_4863

Une commode de courtoisie néoclassique (époque Louis XVI) à ressaut central en placage de noyer, amarante, bois noirci et filet de bois blanc. Les montants d’angles en noyer massif, garnis de cannelures rudentées, reposent sur quatre pieds tournés. Elle ouvre par deux tiroirs de façade, séparés horizontalement par une traverse. Ils sont décorés de panneaux rectangulaires en placage de noyer, encadrés par des filets d’amarante eux-mêmes soulignés par de minces filets de bois blanc (poirier ou boulot). Les angles abattus des panneaux laissent place à des carrés de bois noirci percés d’un point en leur centre. Cette composition de panneaux aux filets d’amarante se retrouvent sur chaque face du petit meuble (façade, côtés et plateau) créant ainsi une esthétique d’ensemble.

Cette commode a été réalisée en Alsace, sans doute Strasbourg, reprenant les formes des commodes strasbourgeoises néoclassiques à ressaut central. Une commode de courtoisie est une commode à taille réduite, utilisée au XVIIIe siècle pour ranger des bijoux ou autres objets précieux.

Époque : entre 1770 et 1790

Hauteur : 24,5 cm

Largeur : 39 cm

Profondeur : 23,5 cm

État de conservation : Bon état général. Entrée de serrures remplacées. Rayures sur le plateau.