IMG_1358

Belle cuiller à saupoudrer en argent doré, probablement de Philipp Koenig, né en 1733 et décédé après 1787. Il devient maître en 1767 après avoir été apprenti de 1747 à 1751 chez Hugues La Tour, maître à Strasbourg en 1739. La production d’orfèvrerie de Philipp Koenig se caractérise principalement par plusieurs objets cultuels dont un très beau calice en vermeil conservé au Musée des Arts décoratifs de Strasbourg.

Modèle à filet. Le cuilleron est de forme ronde avec un décor repercé organisé autour d’une grande marguerite stylisée. Une guirlande feuillagée et une frise de gouttes en courbe et contre-courbe enserrent la composition. Initiales [AG] du XIXe siècle, gravées sur la spatule. Les poinçons sont frappés sur le manche :

- reconnaissance de Strasbourg petit 13 à fleur de lis ;

- lettre-date « 3 à panache » pour 1787 ;

- poinçon de maître en partie effacé, probablement Koenig ;

- petite garantie (francisque) pour les départements employé de 1809 à 1819 ;

- petite garantie (crabe) pour les départements de 1838 à 1919.

Longueur : 21,9 cm

État de conservation : très bon

IMG_1358

IMG_1359

IMG_1366

IMG_1367 IMG_1368