IMG_5160

Une escabelle en noyer, sans doute alsacienne, munie d’un dossier sculpté, inséré dans une assise trapézoïdale qui repose sur quatre pieds à facettes. Le dossier chantourné présente, en son sommet, une fleur de lys séparant deux têtes d’anges ailés. L’ajourement central, en forme de coeur tronqué par une feuille, simule une bouche ouverte et grimaçante, grâce au nez et aux deux boucles (qui font offices d’yeux). La partie inférieure est ornée d’un masque vomissant deux volutes, doté de grandes oreilles. Les différents composants ornementaux du dossier semblent se fondre entre eux. Ce côté uni, cartilagineux et presque organique se rapportent au style auriculaire, ou « Ohrmuschelstil », caractéristique de la deuxième moitié du XVIIe siècle.

Epoque : 2e moitié du XVIIe siècle

Hauteur : 91 cm

Hauteur à l’assise : 45,5 cm

Largeur à l’assise : 43,5 cm

Profondeur : 36,5 cm

Etat de conservation : Traces de trous de ver et usures, l’assise et les pieds ne sont pas d’origine, mais ils datent de la fin du XVIIIe siècle.